top of page

Circuits 3

Visite du palais de la reine.

  • 6 h
  • 80 euros
  • Location 1

Description du service

Prévus : une nuit Hôtel, petit déjeuner à Hotel, voiture et chauffeur et mazoute, visite guidée, entrée compris Prix du circuit avec Hôtel et petit déjeuner = 150 € Prix du circuit sans Hôtel et petit déjeuner = 80 € Visite du palais de la reine, La montée vers le Rova depuis le centre-ville est une promenade particulièrement agréable. On passe d’abord devant le palais d’Andohalo, où l’on couronnait jadis les souverains (il s’agit aujourd’hui d’un jardin public et d’un terrain de sport), puis on découvre la maison de Jean Laborde (dont l’originale en bois s’est écroulée au début des années 80). Vers l’extrémité de la rue Ravelojaona, un grand édifice surplombe la ville : il s’agit du palais du Premier ministre. La puissante famille de roturiers, les « Andafiavaratra » y résidait. C’est d’ici que Rainilaiarivony (fils de Rainiharo), qui fut successivement le mari de trois reines, gouverna jusqu’à ce qu’Antananarivo soit occupée par l’armée française. En 1960, le bâtiment devint le siège de la Présidence de la République, mais un incendie le ravagea en 1976. Aujourd’hui, il s’agit d’un petit musée historique, et l’on peut y découvrir les objets sauvés de l’incendie du Rova en 1995. Du fronton du palais, le panorama sur la ville est déjà remarquable. Hibiscus, bougainvillées, jacarandas : ici la cité devient ville des fleurs. Portiques, balustres, colonnades, varangues… Si les formes des maisons varient, les couleurs rouges dominent toujours. Après le palais du Premier ministre, on passe devant une ancienne poste de couleur ocre-rouge, puis on monte les derniers cent mètres qui mènent au Rova. Après un détour par le Rova, on songera peut-être à gagner le temple d'Ambohipotsy, bâti dans les années 1860, à l'architecture typiquement anglaise. Peu après, le belvédère délivre une vue superbe sur l'ensemble de la plaine du Betsimitaratra, où repose Tana. Le palais de la Reine est en fait d'un vrai complexe, comprenant une nécropole, cinq palais monumentaux et neuf tombeaux. D'abod érigé par Andrianjaka en 1610, il abritait 22 édifices en bois sous le règne d'Andrianampoinimerina. Puis les monarques successifs tâchèrent de l'embellir. On doit la seule porte d'entrée (surmontée d'un aigle de bronze envoyé par Napoléon III à Ranavolana Ier) au britannique James Cameron en 1865. Palais de la Reine ou Manjakamiadana (« là où il est agréable de régner »), le monument le plus fameux de Tana. Il fut construit en 1867 par Ranavalona II sur le palais d'origine en bois.


Coordonnées

  • 0492214659

    briphitravelmadagascar@gmail.com


bottom of page